Sous l’eau de Lourdes – DH du Pic du Jer

Romain, content de son run...

Romain, content de son run…

Certains de nos pilotes étaient présents sur La DH du Pic de Jer à Lourdes (65) en ce week-end d’élections.

C’est sous une pluie battante que nous furent accueilli le vendredi soir et l’état des vélos à l’arrivé des reconnaisances ne laissait présagé rien de bien amusant pour le lendemain.

Lourdes est traditionnellement le moment d’un stage de l’équipe de France et cette année ce ne sont pas moins que l’ensemble des pilotes de l’équipe de France qui étaient présent. Avec, entre autre Rudy Cabirou qui se remet petit à petit de ses petits pépins de santé, mais aussi tous les meilleurs pilotes français, Damien Spagnolo (Vice Champion du Monde), Mickael Pascal (Champion de France), Remi Thirion, Thibaut Ruffin, Aurélien Giordanengo, Patrick Thome, Fabien Pedemanaud ou encore Faustin Figaret (du team Intense Suspension Center, qui faisait le déplacement avec nous). De même chez les filles avec Emmeline Ragot (Championne du Monde) ou encore la très prometteuse Myriam Nicole.

Le samedi est dédié aux essais et si le début de journée se fait sous un temps relativement clément, la piste reste très boueuse et en fin de journée les averses ne font qu’empirer la situation. Le dimanche, place à la course, le réveil est difficile, la piste longue de 2,5km et avec une moyenne aux environ des 6 minutes à usé les organismes.

Un peu de boue...

Un peu de boue…

La premiere manche à lieu sur une piste à la limite du roulable, et ce fut pourtant l’occasion pour nos pilotes de se démarquer, Rudy Cabirou fait un excelent temps de 5’22 et se place 1er Junior et 7ème au scratch ! Romain Goulesque fait quelques petites erreur mais reste dans le top 30 avec un temps de 5’40… Christophe Afflatets’en tire avec la 17eme place Junior et 62eme au scratch, c’est plutot bien compte tenu des conditions. L’après midi, pour la seconde manche, la piste à séché et devrait permettre d’améliorer les temps. C’est le cas pour Christophe qui gagne prés de 40 sec ! Romain améliore aussi son temps avec un bon 5’35 mais reste à sa place car tout le monde améliore… Malheureusement une averse sévère se produit alors qu’il reste moins de 20 coureurs à partir, Rudy et Faustin Figaret en subissent les conséquences et terminent à une maigre 17eme et 18eme place, un peu éloigné du top 10 que visaient nos deux pilotes.

Bref, un bon week-end ou nos pilotes ont pu se confronter aux meilleurs Français voire mondiaux et ils sont loin d’avoir fait pale figure sur une piste exigeante et très longue, c’est de bonne augure pour la suite.