Podiums entre météo et mécanique…

Romain-LesAngles

Romain Goulesque se joue des rochers glissants

On ne le souligne pas forcément assez, notre sport est une activité de plein air et par la même sujette aux aléas météo ; c’est aussi un sport mécanique a part entière, nos pilotes utilisent un vélo dont ils doivent gérer le bon fonctionnement. Nous faisons ces deux rappels car les deux premières manches des coupes de France qui viennent de se tenir, furent une bonne illustration des aléas auxquels nous sommes soumis.

Tout commence donc aux Angles (66) avec la première manche magnifiquement tracée par l’équipe du MTB Les Angles autour du télécabine, une belle piste mélange de permanente et de passage en sous bois, sable, gravier, rochers, racines, sauts, tout y était, si on peut encore espérer quelques aménagement, ce fut un très bonne entame coté tracé mais aussi coté organisation avec notamment une gestion des remontés sans faille et extrêmement rapide ce qui a permis à tous de monter sans aucune attente…

P1130857

Marine Cabirou, un nouveau podium…

La météo fut clémente au début avec quelques pluies le Jeudi soir mais c’est surtout dans la nuit du samedi que la piste à subit quelques changements et cela a un peu perturbé les entrainements et la course.

Après une manche de placement très correcte, les pilotes s’élancent pour le run final du dimanche. Si les choses se sont plutôt bien passé pour AntoineChristophe et Sacha Malta (de retour sur les courses) ; Romain, Marine, Marc et Rudy ont tous trois été victimes de déboires mécanique !! Quand le sort s’acharne, il ne fait pas les choses à moitié, deux déraillements, roues cassées, pneu déjanté, vitesses bloquées, difficile de faire pire !

Marine Cabirou termine quand même en seconde position chez les Junior mais au pied du podium dame, Rudy et Marc sauvent juste les meubles avec une 18eme et 23eme place respective ; Romain termine très loin… Dommage. On souligne la belle victoire de Florent Payet (Evil) devant Faustin Figaret (Commencal) et Romain Paulhan (Kona).


Partie remise le week-end suivant à Super Besse (63) sur les hauteur du puits du Sancy ; Une météo difficile est annoncée et nous allons être servit !

P1050885

Christophe Afflatet, très à l’aise a l »entrée du « mur »…

Après avoir fait nos reconnaissance à pied, la piste se révèle similaire à l’année précédente avec quelques nouveaux aménagement qui ne semble pas adapté à la météo à venir… Il pleut toute la nuit et c’est sous une pluie fine et le brouillard que nous entamons le roulage, pneus boues obligatoire et comme prévu la piste n’est pas très plaisante ; elle est néanmoins la même pour tout le monde les pilotes roulent pour étudier les meilleures options. Malheureusement la pluie, le vent et surtout les orages s’en mêlent et l’organisation est obligée d’annuler les reconnaissances. Romain et Marc qui sont arrivé très tard n’ont pu rouler, ils devront gérer au mieux leur temps le lendemain. Il est prévu du beau temps en ce samedi 5 juillet ; là encore les pronostics sont déjoués, pluie, brouillard, 80km/h de vent, la piste deviens ultra physique, après quelques tergiversation, décision est prises de modifier le départ qui se fera depuis le plateau intermédiaire, le haut de la piste étant délicat à négocier…

Les pilotes gèrent au mieux cette scéance chronos, avec dans l’idée que la manche du lendemain peut éventuellement être compromise ; Marine termine en tête chez les junior, Rudy est 11eme, Marc 20eme, Antoine, qui roule en groupe B, c’est lui fait surprendre par l’évolution considérable qu’a subit la piste…

Sacha-LesAngles.jpg

Sacha Malta, de retour…

Bref, ce n’est pas joyeux mais les résultats sont corrects en qualification; décision est prise par l’organisation de ne faire que deux heures d’entrainement commun puis de donner le départ en fin de matinée pour éviter le (plus) mauvais temps annoncé. La nuit est mouvementé avec beaucoup de vent et d’eau sur le paddock et la piste ; le reconnaissance du matin vont montrer encore un nouveau visage de cette piste, ornières, boues, racines, le terrain est à la limite du praticable, d’ailleurs quelques pilotes s’abstiennent…

Le soleil fait néanmoins une apparition en fin de matinée et nos pilotes partent sans joie mais confiant sur leur capacités, ils ont raison, Antoine a pris la mesure de cette piste défoncée et améliore sensiblement sont temps, il termine 27eme Cadet (sur 67) après ces deux premières manches, Christophe est à la porte de la 100eme place qu’il espère pour bientôt ; Pour Marc, le sort s’acharne avec un bris du dérailleur juste après le départ qui le met hors délai, vraiment dommage car il était très rapide sur cette piste physique…

P1130976

Romain Goulesque sur le hot-seat à Super Besse…

Romain Goulesque aime bien cette piste et ces conditions, il y a deux ans il termina seconde de cette course et rêve d’un nouveau podium ; ce fut le cas pendants quelques minutes, Romain battant le meilleur temps à la fin de sa course et reste sur le « hot seat » pendant plusieurs minutes, il terminera 19eme de la course, bien ! Rudy Cabirou veut aller chercher les premières places, il fait un run propre mais entaché de petites fautes, 3eme à l’arrivée, il terminera 8eme de la course… La confiance reviens.

Enfin Marine Cabirou va nous ravir avec une belle course dans ses conditions extrême, elle remporte haut la main la catégorie Junior et termine seconde chez les Dames à une dizaine de second de la championne du monde Emeline Ragot, excusez du peu ! Marine est d’ailleurs l’actuel leader de la coupe de France !

Pour clôturer le tout le VoulVoul Racing tout entier monte sur le 3eme marche du podium des teams ! (Nous sommes 4eme du classement provisoire).

Romain Pauhlan décidément très en forme s’adjuge la victoire scratch devant Charly Di Pascuale et Faustin Figaret.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *